Site Overlay

Les jeux vidéo et la science : Une combinaison qui gagne à tous les coups

Aujourd’hui créer un jeu vidéo requiert de la compétence dans plusieurs domaines. Résultat, cette activité de «développeur de jeu vidéo» est de plus en plus exercée par des entreprises recrutant des professionnels qualifiés. Les domaines de compétences nécessaires à la création d’un jeu vidéo sont : le game design, l’infographie, la scénarisation, la programmation, la sonorisation, etc.

Les premiers jeux vidéo ne nécessitaient certainement pas de grandes touches scientifiques. Depuis la conception du premier jeu vidéo en 1972, beaucoup de choses ont changées. Il faut dire que le caractère scientifique des jeux vidéo évolue en fonction des progrès technologiques. La science participe à la conception des jeux et ces dernières à leur tour favorisent le progrès scientifique.

La science au chevet des développeurs de jeux vidéo

Que ferions-nous sans la science au XXIème siècle ? Toutes les professions, toutes les couches sociales usent des bienfaits de la science. Ce ne sera certainement pas les développeurs de jeux vidéo qui vont s’en priver. L’intervention accrue de la science dans le milieu du jeu vidéo ne s’inscrit que dans un idéal : réaliser l’immersion des joueurs dans la réalité fictive du jeu. Cette intervention peut être décryptée en deux importants volets : l’apport du personnel scientifique et l’intégration des sciences dans les jeux vidéo.

L’apport du personnel scientifique

L’intégration des sciences dans les jeux vidéo

Les jeux de notre ère prennent de plus belle une dimension scientifique. Afin procurer aux joueurs une expérience de jeu de qualité, les développeurs s’appuient notamment sur l’utilisation de l’intelligence artificielle. L’intelligence artificielle modernise les jeux vidéo en augmentant la résolution graphique par l’insertion des Pixels : cette méthode est appelée «upscaling».

En amont, pour la réalisation d’un jeu vidéo une équipe d’expert est constituée avec pour principale charge la collecte d’informations utiles à la caractérisation des objets du jeu. Cette recherche permet d’établir la cohérence avec l’environnement du jeu.

Les jeux vidéo, pour faire évoluer la science

Les algorithmes propres aux jeux vidéo créent un vaste réseau de collecte de données. Le joueur se retrouve au cœur d’une expérience scientifique dans laquelle il est le principal sujet. Les informations recueillies vont permettre entre autres de passer sous crible le comportement de chaque joueur. L’objectif est d’utiliser ces renseignements pour l’ouverture de nouveaux champs d’investigation, consacrés aux chercheurs et ingénieurs spécialisés dans la recherche de problématiques liées aux jeux vidéo.

Les développeurs ont trouvé un autre moyen ingénieux pour contribuer à l’évolution de la science. Il s’agit de la conception de jeux typiquement « scientifiques ». Leurs différentes attributions sont : favoriser la recherche (phylo, cerberus) et la découverte de quelques métiers scientifiques (chercheur, ingénieur), et par-dessus tout combiner apprentissage et loisir.